Chants de l’espace, Samuel R. Delany

les chants de l'espaceTitre : Chants de l’espace

Auteur : Samuel R. Delany

Editeur : Bragelonne

Année : [1965-1968] 2008

679 pages

Ce que j’en pense : Samuel R. Delany est un auteur de SF qui a disparu de l’horizon en France malgré une oeuvre qui a reçu plusieurs fois des récompenses. Avec cet ouvrage édité par Bragelonne, on peut redécouvrir sept de ses récits les plus connus. Comme d’habitude , je me rends  compte qu’il est très fastidieux de lire un tel ouvrage, qu’il est difficile d’apprécier les récits.

Delany se situe entre Robert Silverberg et Jack Vance. Il a l’engagement de l’un et l’inventivité de l’autre. Il a la particularité de mettre en scène des marginaux, des gens qui sont créatifs, qui n’ont pas la force et la respectabilité des personnages des romans de la SF. Si les personnages de Delany avaient vécu dans les années 60 aux Etat-Unis, ils se se retrouveraient dans la contre-culture existante à l’époque.

Donc dans les récits le sexualité peut être omniprésente (… Et pour toujours Gomorrhe), où une poétesse est recrutée par l’armée pour décrypter un langage qui sert d’arme pour l’ennemi (Babel 17), où des humains déglingués vont partir à la recherche d’une nova pour récupérer les matériaux qui vont se créer lorsqu’elle explosera (Nova)

Delany est un auteur que j’ai apprécié découvrir car la tonalité de ses récits est différente de celle que les autres auteurs de SF des années 60.

ssw-3litt ima 3ed

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s