L’homme bicentenaire, Isaac Asimov

l'homme bicentenaireTitre : L’homme bicentenaire

Auteur : Isaac Asimov

Editeur : Denoël

Année : [1976] 1978

284 pages

Ce que j’en pense : J’ai commencé plusieurs fois ce recueil de nouvelles d’Isaac Asimov. A chaque fois je bloquais sur la première nouvelle. Cette fois ci je me suis forcé à avancer dans la lecture de ce recueil. Et j’en ai été moyennement satisfait.

Les premières nouvelles du recueil sont très bavardes, il faut attendre longtemps avant de saisir où Asimov veut en venir. Les préoccupations scientifiques ne m’ont pas beaucoup intéressé.

Ça s’est débloqué avec L’homme bicentenaire, qui relate l’histoire d’un robot qui tout au long de sa vie va chercher à ressembler à un homme, à atteindre l’humanité. Mais ensuite on va retomber dans des nouvelles un peu longue où il faut attendre la toute fin pour avoir le dénouement qui donne l’intérêt à la nouvelle.

Ce recueil, à part la nouvelle qui lui donne son nom, n’a pas été pour moi une lecture fantastique, plutôt ennuyeuse.

litt ima 3ed

logo-pli

Prix Nebula 1976, Prix Hugo 1977, Prix Locus 1977

Publicités

Tyrann, Isaac Asimov

tyrannTitre : Tyrann

Auteur : Isaac Asimov

Editeur : J’ai lu

Année : [1951] 1973

312 pages

L’histoire : Les despotes de la planète Tyrann dominent de nombreux mondes. Farrill, fils de l’un de leurs opposants, échappe de justesse à une tentative de meurtre. Il réussit à rejoindre Linganne, une planète où l’opposition aux Tyranni s’organise. Là il va découvrit que  le chef de l’opposition est aussi l’auteur de la tentative de meurtre. Farril va devoir ruser pour renverser les Tyranni et préserver sa vie.

Ce que j’en pense : Tyrann, qui fait partie du cycle de Trantor, est bien moins intéressant que les romans faisant partie du cycle des Robots ou de Fondation. Tyrann est typique des romans mettant en scène des sapce-opera des années cinquante.

On suit un héros jeune, muscle et plutôt pas trop bête qui va devoir beaucoup cogiter pour pouvoir distinguer ses amis de ses ennemis et pour pouvoir se sortir de certaines situations inextricables. A ses côtés on retrouve une jeune femme qui a du caractère, surtout par rapport à son père, qui refuse d’aimer. son mauvais caractère permet de retarder la romance avec Farrill. Pour finir ils sont accompagnés de l’oncle de la jeune femme, inventeur délirant à ses heures perdues mais qui finit par avoir un comportement dangereux pour les deux jeunes. En face d’eux il y a un homme de main sans consistance est un pseudo-chef de la résistance qui veut devenir tyran à la place du tyran.

Tyrann est le récit d’une lutte contre la tyrannie un peu longuet avec un dénouement dans grande surprise. Quel patriotisme de voir que le texte de voir que le texte pouvant ramener la démocratie dans l’Empire galactique n’est que la Déclaration d’indépendance américaine.

ssw-3

litt ima 3ed