L’éducation de Stony Mayhall, Daryl Gregory

stony mayhallTitre : L’éducation de Stony Mayhall

Auteur : Daryl Gregory

Editeur : Le Bélial’

Année : [2011] 2014

431 pages

L’histoire : Wanda Mayhall, en pleine tempête de neige, recueille un nourrisson qui ne donne aucun signe de vie. Revenu à la maison, il va s’éveiller mais ne va pas respirer, pas manger, pas dormir. C’est un bébé zombie. Wanda va l’élever en cachette comme son fils. Car le gouvernement traque les zombies pour les détruire.

Ce que j’en pense : Voilà un roman qui lors de sa sortie a fait beaucoup de buzz. C’est sûr que Daryl Gregory adopte un point de vue particulier et original pour une histoire de zombies. On va suivre la vie de Stony de sa naissance jusqu’à sa mort (enfin au sens matériel).

Les zombies ne sont pas des monstres grognant, se déplaçant en ba,de avec le seul but de se jeter sur un être vivant. Non ils sont plus habiles, savent réfléchir, se sont constitués en société et on soif d’être reconnus comme des êtres (non vivants) à part entière.

Je reconnais que c’est plaisant de suivre Stony, par moments on oublierait presque c’est un zombie tant il a un comportement normal. Mais à partir d’un moment le rythme ralentit (lors de l’emprisonnement à Deadtown), j’ai moins accroché au récit. La tonalité blagueuse avait disparu. Étrangement la fin s’est rapprochée d’un récit classique de zombies, avec vague zombiesque et atmosphère de fin du monde.

Après le roman permet aux zombies de s’interroger sur ce qu’ils sont. Ça leur donne de la consistance plutôt que d’être des têtes à exploser à la batte. Mais d’un autre côté j’ai trouvé ces interrogations un peu vaines.

litt ima 3edmasse_critique

Publicités

Deuxième personne du singulier, Daryl Gregory

2° personne du singulierTitre : Deuxième personne du singulier

Auteur : Daryl Gregory

Editeur : Le Bélial’

Année : 2006

L’histoire : Une drogue fait des ravages parmi la jeunesse. La drogue Z, Thérèse en a fait une overdose. Une jeune fille va reprendre la ville que Thérèse avait laissé. Les parents de celle-ci veulent vraiment en faire leur fille. Mais qui est réellement cette fille ?

Ce que j’en pense : Voici ma première participation à « Le dimanche je lis des nouvelles et des novellas », car j’ai un stock de nouvelles (numériques) à l’unité qui n’attend que d’être lu.

Daryl Gregory nous livre une nouvelle qui parle du fonctionnement du cerveau (de façon tout à fait abordable), de la difficulté de Thérèse à retrouver sa vie antérieure. Elle a vécu une expérience qui fait d’elle une autre personne. Son ancienne personnalité a disparu mais tout son entourage espère voir réapparaitre l’ancienne Thérèse.

Il aborde aussi la question des pressions qui peuvent subir les adolescents que ce soit venant de la religion ou de certaines structures.

jldnld