Le jardin des silences, Mélanie Fazi

le jardin des silencesTitre : Le jardin des silences

Auteur : Mélanie Fazi

Editeur : Bragelonne

Année : 2014

249 pages

Ce que j’en pense : Après avoir lu le Bifrost qui lui était consacré, j’ai eu l’occasion de lire Le jardin des silences, le dernier des recueils de nouvelles de Mélanie Fazi.

Je ne vais pas reprendre les nouvelles une par une, je vais juste donner mon impression d’ensemble.

Les nouvelles de Mélanie Fazi ne se lisent pas d’un seul trait. Il faut du temps entre chaque lecture pour absorber les richesses et les subtilités des récits de Fazi. Ce qui est commun à l’ensemble c’est cette atmosphère sombre, parfois oppressante. Chaque nouvelle démarre d’une faille d’un personnage et cette faille va permettre l’introduction du fantastique.

Je dois reconnaitre que certaines nouvelles m’ont plus touché que d’autres, des fois juste parce que le personnage m’est proche et que l’on ne peut pas rester indifférent à ce qui lui arrive.

Après cette lecture je me sens nettement plus intéressé par l’oeuvre de Fazi. Ayant Arlis des forains en ebook, je vais essayer de ne pas trop en retarder la lecture.

jldnldlitt ima 3ed

Nouvelles du dimanche #1

le dit de la pleine luneVoici ma première incursion dans l’oeuvre de Mélanie Fazi avant d’entamer le Bifrost qui lui est consacré. On découvre une cartomancienne sans grand talent mais dont le jeu de tarot a la possibilité d’ouvrir vers d’autres dimensions dont certains artistes profitent pour créer leurs oeuvres. Après cette lecture j’ai un sentiment partagé. Les descriptions sont très imagées, très picturales. On n’a pas besoin de faire beaucoup d’effort pour imaginer l’image. Par contre l’histoire n’est pas si accrocheuse que ça, je n’ai pas trouvé d’intérêt à ce que faisait le narrateur avec cette femme mi-médium mi-raconteuse de bonne aventure. Après l’ambiance lovecraftienne m’a plutôt plus. Même si je n’ai pas été complètement convaincu par cette lecture, je vais quand même continuer à explorer son oeuvre.

impress genetic inc

Impress Genetic Inc. est une nouvelle qu’ActuSf propose gratuitement, autant en profiter. Elodie Boivin a reçu pour cette nouvelle le Prix Barjavel 2013. Grâce aux nanites, il est possible de changer n’importe quelle partie du corps que ce soit à cause d’une maladie ou juste par coquetterie. Mais ce progrès n’est pas au goût de Léonard dont la vie a changer dramatiquement changer depuis cette évolution. Voilà une nouvelle de SF pure et dure : Elodie Boivin nous offre une description d’un futur où l’impression génétique et les nanotechnologies permettent de faire tout et n’importe quoi avec le corps humain. Le personnage de Léonard peut être un peu agaçant mais il réussit à la fin de la nouvelle une pirouette amusante et inquiétante.

je ne suis pas une legendeTroisième nouvelle pour aujourd’hui : Je ne suis pas une légende de Catherine Dufour. Le titre fait clairement référence au roman culte de Richard Matheson. Malo travaille dans une entreprise mais il se retrouve mis au placard puis licencié. Coupé du monde il vivote sans se rendre compte qu’une épidémie de vampirisme sévit autour de lui. Catherine Dufour prend le contre-pied de Matheson. Malo essaie de survivre parmi les vampire sans se faire repérer mais comme il n’est pas une légende, il est plutôt lâche. Il ne cherche pas à savoir s’il existe d’autres survivants, à éradiquer les prédateurs. Il finit par rentrer dans le rang en devenant un suceur de sang.

 jldnld