Le Bâtard de Kosigan – Le fou prend le roi, Fabien Cerutti

le batard de kosigan 2Titre : Le Bâtard de Kosigan – Le fou prend le roi

Auteur : Fabien Cerutti

Editeur : Mnémos

Année : 2015

421 pages

L’histoire : 1340, les premières escarmouches de la guerre de Cent Ans ont lieu. Kosigan et sa compagnie de mercenaires se voient confier par le sénéchal d’Angleterre la mission de démanteler un complot contre le roi de France.

Ce que j’en pense : Entre les deux volumes composant, pour l’instant, les aventures du Bâtard de Kosigan je n’ai pas trop eu à attendre. Ce qui permet de mieux percevoir l’évolution de l’atmosphère de l’époque dans laquelle vit le Bâtard.

Alors fini l’humour dans chaque  situation un peu délicate, finies les joutes où l’on prenait des coups presque pour rire, finies les parties de jambes en l’air avec les espionnes du camp adverse ou la commanditaire. Maintenant c’est la guerre. Les Loups de Kosigan se font décimer, le Bâtard se retrouve face à un ennemi qui fait appel aux puissances anciennes et entre deux monarques qui vont lancer une guerre sans merci entre deux royaumes. Plusieurs fois Kosigan se retrouve en très fâcheuse posture et il ne tient qu’à un fil pour que la situation se retourne.

Dans ce volume j’ai eu la sensation que l’aspect historique prenait plus de place que l’aspect fantasy. Par moment j’étais un peu perdu dans les personnalités des factions en présence. Et comme le Bâtard jongle entre les parties en présence, il faut s’accrocher pour intégrer qui est de son côté on ne l’est pas. A la fin on se rend compte que peu de monde tient avec Kosigan. L’aspect fantasy saute moins aux yeux que dans le premier épisode. Comme si les races anciennes commençaient à disparaitre sous les coups d’épées des armées catholiques.

Le style de Fabien Cerutti est toujours aussi efficace avec des chapitres courts laissant l’action en suspens. Il alterne les deux époques, le Moyen-Âge et la fin du XIX° siècle, pour construire l’histoire de la famille Kosigan à la manière d’une enquête criminelle.

Maintenant il va falloir attendre, je pense, plus d’une année pour avoir la suite d’un roman qui s’est lu trop rapidement.

litt ima 3ed

Publicités

Le Bâtard de Kosigan – L’ombre du pouvoir, Fabien Cerutti

le batard de kosiganTitre : Le Bâtard de Kosigan – L’ombre du pouvoir

Auteur : Fabien Cerutti

Editeur : Mnémos

Année : 2014

352 pages

L’histoire : Pierre Cordwain de Kosigan, surnommé le « Bâtard », est un mercenaire qui met ses hommes au service des plus grandes puissances d’Europe. En 1339, il est présent en Champagne, dernier fief elfique, pour un tournoi. Mais sa présence n’est pas seulement motivée par le fait de gagner un tournoi. Derrière tout ses actes et se manigances se cache un plan de plus grande envergure.

Ce que j’en pense : C’est au Salon du livre de Paris en 2014 que j’ai découvert ce roman et son auteur. Depuis il trainait dans la PAL. A presque un an après son acquisition il était enfin temps de le lire.

Je pense que je ne vais pas pouvoir dire plus de choses que ce qui a déjà été dit. Fabien Cerutti utilise une recette que d’autres auteurs ont déjà utilisé (comme Pierre Pevel) : fantasy pur jus et Histoire. L’avantage du procédé c’est que les éléments de fantasy ne prennent pas trop de place.

Le personnage de Kosigan, même si c’est un mercenaire motivé par l’argent, motivé par la volonté de prouver qu’il pas qu’un bâtard, est attachant. J’aime bien ce genre de personnages avec de l’humour dans toutes les situations, qui manigance pour arriver à ses fins (on est parfois loin de l’idéal chevaleresque), qui se retrouve dans des situations dont il va difficilement se dépêtrer.

Le seul bémol est que le récit alterne le point de vue du Bâtard et celui de son descendant vivant à la fin du XIX° siècle. La correspondance du descendant n’apporte pas grand chose immédiatement à l’intrigue. Il va falloir attendre la suite pour voir comment elles vont se rejoindre. Vivement début avril pour voir ce qui nous attend.

litt ima 3edDark-fantasy-challenge