Demain est à nous, Larry Collins

demain est à nousTitre : Demain est à nous (Tomorrow Belongs To Us)

Auteur : Larry Collins

Edition : Pocket

Année : 2000

541 pages

 

L’histoire : Le « Professeur », un fondamentaliste iranien, réussit à acheter dans l’ex-URSS trois ogives nucléaires. Il envisage de les faire sauter dans Tel-Aviv. Quand la CIA obtient cette information, elle rappelle un de ses anciens agents, Jim Duffy, spécialiste du Proche-Orient. Celui-ci va retrouver la trace du « Professeur » et va entamer une course contre-la-montre pour empêcher un attentat nucléaire.

Ce que j’en pense : Encore un thriller où la CIA chasse les terroristes islamistes et cette chasse se fait d’une manière très plan-plan. Jim Duffy, qu’on nous présente comme un homme d’action, fait deux-trois interrogatoires même pas musclés et passe une grande partie du roman derrière un ordinateur à écouter des conversations téléphoniques pour essayer de reconnaitre la voix du « Professeur ».

Le reste du récit est quasi- monopolisé par les islamistes, à comment ils vont monter leur coup, leur recherche de financement et de matériel. Alors on a droit à des passages très documentés sur le cheminement de l’héroïne, de sa culture en Afghanistan à sa vente en Europe, en passant par sa transformation en Turquie.

Au lieu de se retrouver dans un thriller, on a l’impression de lire un cours intitulé « comment financer les actions terroristes ».

Et le roman se dénoue d’une manière tellement abrupte et tellement stupide que j’ai eu l’impression de me faire avoir.

C’est un roman où les services de renseignements américains apparaissent comme les sauveurs du monde (ça, ça n’arrive que dans la fiction) même s’il faut surveiller la moitié de la planète au détriment de certaines libertés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s