Stormbringer, Michael Moorcock

strombringerTitre : Stombringer

Auteur : Michael Moorcock

Editeur : Pocket

Année : [ 1977] 1984

249 pages

L’histoire : Les Jeunes Royaumes ont pu se développer. Elric profite d’un sursis en compagnie de sa femme. Mais le Chaos et la Loi rassemblent leurs armées pour un dernier combat qui va décider du destin du monde. Elric, au service du Chaos, va se retrouver à lutter contre ses anciens maitres. Pour un combat au dénouement tragique pour Elric et ses compagnons.

Ce que j’en pense : Stormbringer est le dernier volume des aventures du guerrier albinos Elric. Enfin le dernier que j’accepte de lire car le neuvième n’apporte rien au cycle.

Si seulement tous les autres épisodes avaient pu avoir cette qualité épique, cette densité des événements et des informations.

Ici on a clairement la distinction entre le Chaos et la Loi, le deux grandes forces qui dominent et régissent le monde d’Elric. Je ne vais pas faire de rapport encyclopédique mais avec ce huitième épisode j’ai eu l’impression en fin d’appréhender les règles du monde d’Elric.

On se retrouve dans un bon roman de dark fantasy : des combats épiques et monstrueux, des créatures démoniaques, des destins tragiques. Un bon roman pour finir la saga d’Elric avec panache.

Dans le texte :

–  Non, gémit-il. Oh non pas mon âme ! Non ! Ses yeux s’agrandirent et furent traversés d’un éclair de folie. Stormbringer repue, Elric la retira du cadavre. L’homme ne lui avait inspiré aucune sympathie.

-Ton âme était, de toute façon, destinée à l’enfer, dit-il d’un ton léger. Au moins aura-t-elle servi à quelque chose.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s