Elric, tome 7 : L’épée noire, Michael Moorcock

l'epe noireTitre : Elric, tome 7 : L’épée noire

Auteur : Michael Moorcock

Editeur Pocket

Année : [1977] 1995

186 pages

L’histoire : Elric erre en compagnie de Tristelune. A deux, ils défont un sorcier qui retenait en otage une ville, portent secours à une princesse dont Elric va tomber amoureux.

Ce que j’en pense : Pour ce septième roman de la saga d’Elric on retrouve avec plaisir un Moorcock qui nous fait de la Sword and Sorcery classique mais efficace.

Étonnamment même si on retrouve les mêmes éléments que dans les volumes précédents, j’ai eu la sensation que l’horizon d’Elric s’éclaircissait. Il retrouve l’amour, ce qui lui permet de passer sur la mort de sa cousine bien-aimée. Il réussit aussi à moins dépendre de Strombringer, son épée buveuse d’âmes. Mais il ne faut pas se faire d’illusion, Elric est un héros qui n’est pas fait pour être heureux.

Seul bémol est l’épilogue qui ne met pas en scène Elric mais l’Archer Rouge, ancien compagnon de route d’Elric. Je n’ai pas compris ce que cette partie venait faire là et plusieurs fois j’ai eu l’impression de me retrouver dans la Revanche de la Rose, épisode éminemment foireux de la saga.

litt ima 3ed

Dark-fantasy-challenge52 semaines

Idée 71 : une femme  nue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s