Le Génie et la Déesse, Aldous Huxley

le génie et la déesseTitre : Le Génie et la Déesse (The Genius and the Goddess)

Auteur : Aldous Huxley

Editeur : Le livre de poche

Année : [1955] 1966

189 pages

L’histoire : Deux amis discutent sur un homme, Henry Maartens, un scientifique de génie qui était marié à une femme qui avait des représentations différentes aux yeux de Maartens qui vont entrainer une relation déséquilibrées entre les deux époux.

Ce que j’en pense : Aldous Huxley, on le connait pour Le Meilleur des mondes. Alors quand on le croise chez Emmaus on l’achète en ayant un certain espoir. Mais on ne sait pas où l’on va.

Ici c’est un thème complètement différent de sa dystopie qui l’a rendu célèbre qui est abordé : les relations entre un homme, génie scientifique mais égoïste et sa femme plantureuse qui lui sert aussi de substitut maternel.

Le narrateur raconte comment il est arrivé dans la famille Maartens, une famille de génies. Mais il faut attendre longtemps pour que soient abordées les relations conjugales particulières. Pour y arriver, il faut traverser des dialogues faits de verbiages et de considérations philosophico-littéraires assez indigestes.

Quand arrive la fin tragique de la relation entre les Maartens, je me suis dit « ah, enfin! ». Ce genre de relation se voit de temps en temps dans la littérature ou au cinéma mais ici il n’y a pas eu les mots qui m’auraient donné plus envie de m’y intéresser et d’en garder souvenir.

Un avis chez Cachou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s