Icare

icareTitre : Icare

Scénario : Moebius

Dessin : Jirô Taniguchi

Editeur : Kana

Année : [2000] 2005

L’histoire : Un bébé nait dans une clinique mais sous les yeux de l’équipe médicale il se met à léviter. Immédiatement l’armée s’empare de l’enfant et l’enferme dans le plus grand secret. Vingt an plus tard presque devenu adulte, il va faire l’objet d’expérimentations afin de comprendre sa particularité. Mais il est tombé amoureux de la biologiste Yukiko et face à l’amour les militaires ne vont pas pouvoir faire grand chose.

Ce que j’en pense : Je me suis lancé dans ce roman graphique en voyant la prestigieuse association Moebius – Taniguchi (Le Sommet des dieux). Il y a beaucoup d’élément intéressants : un homme qui réalise sans instrument ce que l’homme a toujours rêvé de faire : voler; des militaires représentés par une femme séduisante, lesbienne mais extrêmement dangereuse ; des scientifiques qui deviennent assez vite mégalos. Mais le problème c’est que tout cela semble peu exploité. L’affrontement entre le bien et le mal est inexistant . Icare, le personnage principal est assez lisse, presque impersonnel, Yukiko est un peu comme lui et ce n’est pas leur relation amoureuse assez niaise qui les sauve; les scientifiques et la militaire qui représentent le mal restent peu mis en avant. J’attendais une confrontation entre le bien et le mal mais elle n’a même pas lieu.

Il y a des hommes-éprouvettes qui se font exploser dans la foule. Mais on ne sait pas d’où ils viennent, pourquoi ils se font exploser, franchement je me suis demandé ce qu’ils faisaient là dedans. On est dans une société futuriste et Moebius ne développe rien de ce côté-là.

Quand je suis arrivé à la fin, pour moi l’ensemble du récit m’est apparu comme une sorte d’ébauche pour un récit plus ample mais qui n’arrivera jamais. Pour moi c’est un manga qui manque de personnalité même s’il y avait beaucoup d’éléments qui auraient pu changer l’ensemble s’ils avaient été correctement exploités et que le dessin de Taniguchi est plutôt beau.

Sans titre

Publicités