Un bilan sur un peu tout…

Encore une année de passée, encore une qui est passée très vite.

Je ne ferai pas de palmarès des meilleurs et des pires livres que j’ai pu lire cette année. Vous lisez le blog, vous savez ce que j’ai aimé ou pas. Cette  année  j’ai  lu  un  peu  plus de romans  numériques  que  les  années  précédentes,  environ  10 %  du  total.  

Mais  j’ai  pu  me  rendre compte  que  en  cette  fin d’année  j’avais  un  peu  plus  de mal à  assurer  le  service  continu  sur  le  blog. Je  lis  mais  je  mets  plus  de  temps  pour  écrire  les  chroniques  et  encore  plus  de  temps  pour  les  mettre  sur  le  blog. Plusieurs  fois  j’ai  pensé arrêter  le  blog,  le  soir  après  le  travail  je  n’ai  pas  dsc02274trop  envie  de  me   remettre devant  un  ordinateur. Mais cela fait tellement longtemps que je bloggue que je ne sais pas comment ça serait sans. Je vais continuer à alimenter le blog sans me mettre la pression mais en essayant de mettre un article par semaine.

En sorte pour fêter l’obtention du prêt immobilier (avec un taux encore intéressant) pour l’achat de la maison, je me suis baladé au Furet du Nord. Étonnamment j’y ai trouvé quelque chose à me mettre sous la dent. Tout d’abord un ouvrage rassemblant l’ensemble des nouvelles d’Ayerdhal, auteur que je ne connais que par la lecture de La Troisième lame. Comme tous les ans, je me retrouve avec la résolution de lire l’œuvre de tel auteur et au final ce n’est pas le cas.

dsc02273Avec Les ombres de Torino, je complète le diptyque d’Arnaud Duval, space opera que je lirai peut-être lors du Summer Star Wars.

Pour Ted Chiang, il y a eu comme un écho dans ma mémoire. J’en avais entendu parler, là c’est mis en avant à cause de la sortie du film, laissons-nous tenter.

Après Noël, comme on est grand et que le vieux barbu doit s’occuper chtites nenfants, tu te débrouilles tout seul pour te gâter (comme si j’avais besoin d’acheter encore des livres avec ce que vous avez vu précédemment). J’ai craqué pour un livre sur les lieux de la saga Star Wars, il est très bien foutu, bien riche, avec plein de jolies illustrations pour savoir pleins de choses. Et j’ai continué sur ma lancée des beaux livres, parce que lire un bel objet, c’est plaisant et comme dans la nouvelle maison j’aurai ma pièce bibliothèque pour pouvoir étaler mes acquisitions.

dsc02324

Pour l’année 2017, j’ai la bonne résolution de faire diminuer ma PAL et de l’amener en dessous des cent livres. De la rigueur et de l’autopersuasion (à l’achat raisonné), voilà les maitres mots de l’année à venir.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s