Bienvenue à Night Vale, Jospeh Fink et Jeffrey Cranor

night-vale

L’histoire : Night Vale est une ville en plein milieu du désert. On peut y croiser des anges, des spectres, des extraterrestres. C’est une ville où il ne fait pas bon de croiser certaines créatures, où la police n’est pas si secrète…

Ce que j’en pense : Bienvenue à Night Vale est à l’origine un podcast où l’atmosphère serait étrange, le sens serait loufoque. C’est un podcast inconnu pour moi mais voyant la référence sur la couverture du livre, j’aurai dû me méfier.

Ce livre est inclassable, il part dans tous les sens. Certains vont l’apprécier car il décrirait notre société par le biais de l’absurdité et du farfelu. Je reconnais qu’à de rares moments j’ai pu saisir quelques idées intéressantes. Mais ce qui est usant tout le long du roman c’est d’avoir tout le temps droit à l’incohérence. C’est fatigant d’essayer de retrouver un sens à ce qui est dit. A la fin ça finit par prendre forme mai s c’est décevant car je me suis dit « tout ça pour ça ? « . Faire un roman sur la recherche d’un père et sur la question de l’éducation ça me parait plutôt léger.

S’il y avait eu le même style, le même humour qu’H2G2, j’aurai adhéré. Mais là l’humour était noyé sous un flot d’absurdités, certaines fois le comique de répétition est utilisé mais ça ne marche que dans les films.

Bienvenue à Night Vale est un roman dont on a tendance un peu trop à en faire un plat, cela aurait dû rester un podcast car la transcription à l’écrit rend la lecture laborieuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s