Le patriote, Pearl Buck

le-patrioteL’histoire : Alors que Tchang Kai Chek entame sa conquête de la Chine, un jeune chinois est envoyé au Japon pour apprendre les ficelles du commerce auprès d’une riche famille. Quand le Japon envahit la Chine, ce jeune qui a fondé une famille se retrouve pris entre patriotisme et déloyauté.

Ce que j’en pense : Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman de Pearl Buck. Les premières pages ont été difficiles, la petite histoire et la grande histoire sont imbriquées mais elle donne peu d’informations pour se repérer. Et quand l’histoire contemporaine de la Chine ne t’est pas familière, tu as un petit peu l’impression de rester sur le bord de la route.

Comme à son habitude, Pearl Buck confronte son personnage, chinois, à sa culture d’accueil, la culture japonaise. Car Pearl Buck excelle pour décortiquer les sentiments qui peuvent découler d’une confrontation à une culture étrangère. Et pour corser le tout, alors qu’il semble intégré à la société, la guerre est déclarée. Il faudra faire un choix entre sa patrie d’origine et sa patrie d’adoption, des deux côtés il y a une famille. Pour ma part je trouve étonnant que sa famille japonaise ne soit pas embêtée alors qu’elle a un lien avec un chinois. Peut être un choix d’atténuer la noirceur de la réalité.

Le Patriote n’est sûrement pas le meilleur roman que j’ai lire de Pearl Buck mais je dois reconnaitre qu’il aborde une thématique intéressante et qu’il donne envie de découvrir l’histoire chinoise.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s