Yaak Valley, Montana, Smith Henderson

yaak valley

L’histoire : Dans les années 80, Pete Snow est assistant social dans le Montana. Un jour son chemin croise celui d’un jeune garçon malade, en guenilles et affamé. Il va réussir à gagner sa confiance. Il va découvrir que le garçon vit avec son père Jeremiah, un fondamentaliste chrétien qui vit en marge de la société pour se préparer à l’Apocalypse.

Ce que j’en pense : J’ai reçu ce roman dans le cadre d’un Masse Critique privilégié. Cela faisait quelque temps que je n’avais pas lu de la littérature contemporaine. Les dernières fois j’avais été déçu alors je m’en étais éloigné.

Lire un tel roman permet de se dire qu’il ne faut pas mette tous les écrivains dans le même panier. Il y en a qui réussissent à s’intéresser à la société qui les entoure.

Ce n’est surement pas le roman le plus joyeux de l’année mais il réussit à éviter le manichéisme, caractère qui peut être fréquent chez un auteur US. Les personnages ont tous une partie grise. Pete, un représentant de l’interventionnisme de l’État devrait avoir une certaine irréprochabilité n’est pas un modèle de perfection : sa femme est une bringueuse, à la limite une mère indigne; son frère est recherché par la police; sa fille fugueuse finit par se prostituer. A force d’être au contact de marginaux, il finit par avoir les mêmes comportements que les gens qu’il doit assister.

C’est Jeremiah qui est le plus intéressant. Son comportement qui peut faire de lui un dérangé permet d’avoir une réflexion sur la société et sur les éléments qui peuvent la constituer : le pouvoir, l’argent, la démocratie , la famille, la violence.

Smith Henderson ne prend pas parti dans sa description de la société. Il a décrit comme elle est avec ses travers, ses petits moments lumineux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s