La danse des étoiles, Spider et Jeanne Robinson

la danse de étoiles

L’histoire : Shara Drummond est danseuse. Mais à cause de son physique, trop grande et trop de formes, elle n’avait aucune chance pour être danseuse sur Terre.

Elle décide alors d’exercer son art dans l’espace. Elle réinvente sa discipline et devient la première à danser en chute libre.

Quand des extraterrestres se pointent, c’est elle qui avec son art réussit à les renvoyer d’où ils viennent.

Ce que j’en pense : La Danse des étoiles est un roman artificiellement créé à partir de trois nouvelles. S’il n’y en a qu’une seule à lire c’est la première. Dans un récit de science-fiction on retrouve un art : la danse. Il est surprenant de retrouver un art du spectacle vivant dan un tel roman. Mais la danse permet aux auteurs d’aborder des thèmes variés. Tout d’abord il y a la volonté de réussir à exercer son art en prenant peu en compte les conséquences possibles. Pour Shara, danser dans l’espace et une manière d’exister. Mais elle ne peut rester dans l’espace qu’un temps limité car son corps s’habitue à l’absence de gravité et elle ne pourrait plus vivre sur Terre. Mais quelle importance quand on ne peut faire la seule chose qui nous intéresse dans un tel milieu ?

La danse peut aussi servir de moyen de communication avec  des entités extraterrestres. Cette utilisation sera le ressort des deux autres nouvelle. Avec les deux autres nouvelles j’ai eu la sensation que la préoccupation était moins de transmettre des émotions que d’essayer de raccrocher les récits à de la SF un peu plus commune . Les danseurs des étoiles mettent difficilement en place leur école de danse dans l’espace et doivent faire face aux manipulations politiques des diplomates et des militaires. J’y ai aussi retrouvé du charabia scientifique qui tranchait avec la tonalité poétique des descriptions des mouvements de danse de Shara. Alors par moments j’ai trouvé les récits un peu poussifs, comme si les auteurs essayaient d’étirer un concept, celui des danseurs des étoiles.

La Danse des étoiles est un récit composé de nouvelles au niveau inégal. Mais il introduit la danse dans un genre qui n’est pas forcément très propice à cela. Mais les auteurs réussissent à captiver le lecteur (au moins pour la première nouvelle) et à  faire entrer le récit de SF dans une autre dimension.

ssw-7

ABC imaginaire 2016

logo-pliPrix Hugo 1978 (novella)

Prix Locus 1978 (novella)

Prix Nebula 1977 (novella)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s