Seigneur de lumière, Roger Zelazny

seigneur de lumiere

L’histoire : Les dieux du panthéon hindouiste ont quitté la Terre. Ils se sont installés sur une planète isolée. Ils y développent une technologie qui peut leur leur apporter l’immortalité. Retirés dans un palais, ils imposent leurs caprices au monde tout en le maintenant dans un état arriéré.

Un jour, un des premiers êtres suprêmes décide que les humains doivent partager le secret des dieux. Un affrontement sanglant va alors avoir lieu.

Ce que j’en pense : Je vais finir par croire qu’un roman couronné d’un prix littéraire n’est pas gage de compatibilité avec moi.

Tout le long du roman, je me suis posé la question : quel est l’intérêt de celui-ci ?

Bien sûr Zelazny fait preuve d’érudition : on passe en revue le panthéon hindouiste, il y  a des citations des textes sacrés en début de chapitre. Mais le problème est qu’il faut connaitre un minimum cette mythologie pour ne pas se sentir perdu. Ce qui n’est pas mon cas. Zelazny situe ces luttes entre divinités dans un monde futuriste, où la technologie est très avancée. Mais ce futurisme est tellement ténu que ça ne m’a pas accroché.

Les situations s’enchainent mais sans repères, il est difficile d’avoir une vue d’ensemble. J’ai fini le roman sans grande conviction. Un jour j’espère entamer le Cycle d’Ambre et j’ose avoir l’espoir que je n’aurai pas la même déception.

ABC imaginaire 2016

logo-pli

Prix Hugo 1968

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s