The Bridge

the bridgeTitre : The Bridge

Auteur : Michel Koeniguer

Editeur : Paquet

Année : 2008

L’histoire : Irak, un groupe de marines doit intercepter des terroristes dans une région sensible. Parmi eux, le caporal Chavez, de retour d’une permission, se remémore les cinq jours qu’il a passé aux Etats-Unis.

Ce que j’en pense : The Bridge, c’est le récit d’un homme qui se retrouve  dans deux mondes que l’on pourrait croire différents. D’un côté il y a l’Irak qui est dévasté par l’invasion et l’occupation américaine, où les actes de guérilla sont fréquents, où les américains se comportent la plupart du temps comme des cow-boys et les irakiens les voient comme des ennemis. Un cercle vicieux éternel. De l’autre il y a les Etats-Unis, que l’on pourrait croire plus pacifiés, mais qui trainent toujours le boulet de la criminalité des gangs et de la violence latente de la société américaine. La présence de Chavez entre ces deux mondes permet de faire un parallèle entre les horreurs de la guerre et la délinquance urbaine.

L’action est présente tout le long du récit est bien retranscrite par un graphisme dynamique. Les scènes des combats sont réalistes d’horreur. The Bridge est un album plutôt réussi qui amène une certaine réflexion sur l’actualité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s