Venezzia, tome 1 : Wardelia

venezziaTitre : Venezzia, tome 1 : Wardelia

Scénario : Laurent Koffel

Dessin Noé Monin

Editeur : Carabas

Année : 2006

L’histoire : Après un catclysme, les terres ont été submergées et l’humanité s’est réfugiée dans une cité-monde perdue au milieu des océans. Un aristocrate est convaincu qu’il existe un Eden préservé et n’hésite pas à enlever une enfant pour qu’elle lui révèle la localisation de cet endroit.

Ce que j’en pense : Ce tome est un volume d’introduction. La trame est assez classique pour ne pas dire déjà vu : une Terre dévastée, la recherche d’un Eden non pollué qui serait la clé pour y accéder. Les auteurs ont fait le choix de l’action et la resucée de nombreux mythes mais ils ne touchent pas à l’environnementalisme.

C’est aussi un volume où il y a un melting pot des influences : steampunk, culture japonaise (samourai et robot méca), futurisme. Trop peut-être.

Il y a aussi un problème du côté des personnages. Il y en a une multiplication ce qui ne permet pas de bien savoir lequel va être le plus important et ils ne sont pas très intéressants.  A la rigueur le personnage le plus réussi est celui du méchant.

litt ima 3ed

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s