A History of violence

A history of violenceTitre : A history of violence

Scénario : John Wagner

Dessin : Vince Locke

Editeur : Delcourt

Année : [1995] 2005

L’histoire : Tom McKenna tient un café sans prétention dans une petite ville paumée. Un jour, deux malfrats décident de le braquer. Tom en tue un et blesse le second. La presse va alors faire de lui un héros. Mais sa médiatisation va réveiller des personnes qu’il aurait préféré ne plus revoir.

Ce que j’en pense : Âmes sensibles, abstenez vous de vous approcher de ce roman graphique. Ouvrage qui a servi de base au film de David Cronenberg avec Viggo Mortensen et Ed Harris, celui-ci va nettement plus loin en matière de violence. Bien sûr quand on a déjà vu le film, il n’y a pas de surprise.

Ce qui saisit le plus c’est le dessin en noir et blanc qui permet de raconter un engrenage de violence qui semble inarrêtable. Les traits des personnages semblent à peine esquissés mais les visages et les corps martyrisés sont rendus avec une violence et une force parfois peu imaginable.

En fin de compte, l’histoire peut apparaitre comme très classique : la vengeance d’un ponte de la mafia contre deux jeunes qui ont voulu s’en prendre à lui. Mais c’est le dessin qui donne une grande intensité au récit, qui permet une plongée dans la violence à l’état pure.

Publicités

Une réflexion sur “A History of violence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s