En sa tour Annabelle

en sa tour annabelleTitre : En sa tour Annabelle

Auteur : Claude Ecken

Editeur : Le Bélial’

Année : 2010

Ce que j’en pense : La sœur du narrateur est atteinte d’une maladie mentale qui lui fait dire des phrases sans aucun sens. Elle est pour lui une source d’inspiration car ses phrases bien qu’ayant aucun sens sont empreintes de poésie. Inconsciemment elle fait preuve d’une maitrise littéraire. Le frère essayait d’y trouver un sens avant de finir par reconnaitre la beauté des mots et expressions utilisées. Régulièrement les propos de la sœur permettent d’avoir un récit poétique mais le problème c’est que l’on ne sait pas bien vers où l’auteur veut nous emmener.

Dans le texte : « Ma sœur traitait les mots comme des papillons bariolés qui illuminaient sa conversation de couleurs resplendissantes. Elle les époussetait de la poussière de sens qui les empesaient pour les restituer dans toute leur brillance, il retrouvaient avec elle la fraicheur de leur innocence.« 

jldnld

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s