Les chroniques de Nightshade, Stan Nicholls

nightshadeTitre : Les chroniques de Nightshade

Auteur : Stan Nicholls

Editeur : Bragelonne

Année : [1996, 1997, 1998] 2013

610 pages

L’histoire : Avoch-Dar, le mage du roi Eldrick, a été condamné à l’exil pour avoir comploter contre le roi. Mais Avoch-Dar revient en s’étant alliés à des créatures démoniaques. Seul Dalveen Leandor, le champion du roi, est en capacité de le battre. Mais lors de la bataille, Leandor perd un bras et Avoch-Dar réussit à s’enfuir. Leandor se retire pour digérer sa défaite mais il va découvrir qu’un grimoire peut lui rendre son bras. Mais Avoch-Dar convoite aussi ce grimoire.

Ce que j’en pense : La réédition annuelle de romans du catalogue de Bragelonne permet de découvrir des auteurs pour pas grand chose.

Ici avec Stan Nicholls on a droit à de la fantasy bien classique. Le héros, guerrier émérite, plein de bravoure, doit affronter un odieux magicien qui n’hésite pas à s’allier avec des démons venant d’un autre univers.

Mais le classicisme du cycle est son principal défaut. Les héros traversent les épreuves sans grande difficulté. Le même schéma est appliqué tout le temps : ils rencontrent un allié, ils combattent les ennemis, s’en sortent et on passe au stade suivant.

Ensuite les personnages sont bien peu approfondis. A part Leandor et Avoch-Dar, les personnages ont peu de consistance. Tycho, l’homoncule, on se demande à quoi il sert tant il apporte rien au récit. Bethan, la fiancée de Leandor, est une potiche, elle ne fait que geindre et attendre que Leandor revienne. A la rigueur il y a Shani qui soit un peu du lot mais elle reste sous-exploitée. Et ce n’est ce n’est pas avec ce que l’on apprend à la fin que cela va changer.

Oui la fin est quelque chose que Nicholls n’a pas réussi. Il insère au profit de Leandor un élément de SF, ce qui va lui permettre de vaincre Avoch-Dar. Mais ça donne une impression de baclage. Combat tant attendu entre le Bien et le Mal n’a pas lieu ou pas comme on l’espérait. En plus ça lui permet de finir dans un mega happy end hollywoodien.

litt ima 3ed

Publicités

2 réflexions sur “Les chroniques de Nightshade, Stan Nicholls

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s