Ghost Money, tome 2 : Les yeux de Chamza

Titre : Ghost Money, tome 2 : Les yeux de Chamza

Scénario : Thierry Smolderen

Dessin: Dominique Bertail

Éditeur : Dargaud

Année : 2010

Note : 13/20

 

L’histoire : Deux semaines après l’accident orchestrée par les Américains, Chamza se réveille dans un hôpital de Shanghai. Elle a subi une opération consistant en une insertion dans ses yeux de caméras qui permettront aux Américains de suivre le moindre de ses gestes. Dans le même temps la pression s’accroit sur Umar, dirigeant d’une organisation qui est dans le collimateur des États-Unis.

 

Ce que j’en pense : Avec ce deuxième volet, on continue toujours dans le thriller futuriste notamment la modélisation des habitations ou des véhicules. Mais le récit a toujours des échos très actuels.

On en apprend un peu plus sur les personnages mais à cause de cela j’ai eu du mal les trouver quelque chose pour avoir de quoi m’y accrocher. Chamza, même si elle est espionnée, enlevée par les services de renseignements américains, reste quand même la fille d’un dictateur. Kendricks et sa bande sont plutôt le genre de personnages que l’on adore détester. Seule reste Lindsey, la petite britannique, qui se retrouve amie malgré elle de Chamza. Son innocence, sa naïveté sont touchantes, elle qui se retrouve aux alentours d’une histoire dont elle ne va pas saisir tous les enjeux.

A l’histoire d’espionnage classique, on peut maintenant ajouter une histoire d’amour (déjà présente dans le premier tome) à la Roméo et Juliette entre Umar et Chamza.

Je vais lire le prochain tome pour savoir si on va en apprendre un peu plus car j’ai l’impression de stagner à la lecture de ce volume.

Publicités