Spynest, tome 2 : Opération Excalibur

Titre : Spynest, tome 2 : Opération Excalibur

Scénario : Jean-Luc Sala

Dessin : Christophe Alliel

Edition : Soleil

Année : 2012

Note : 13/20

L’histoire : Pour empêcher une paix humiliante à la Grande-Bretagne, le lieutenant Fleming reçoit l’ordre de tuer Édouard VII, duc de Windsor.

Ce que j’en pense : Comme pour le précédent c’est un récit qui va à 200 à l’heure. On retrouve les éléments qu’il y avait dans le précédent épisode : action, humour. Mais ça va tellement vite que c’est un peu comme un idiot que je me suis retrouvé à la fin du volume.

Ici le petit plus c’est que j’ai l’impression que le scénario se base encore plus sur des faits historiques réels comme les sympathies nazies d’Édouard VII par exemple.

Mais avec une histoire qui va aussi vite il est un peu dur d’approfondir la personnalité des personnages. Alors on reste en surface et ça ne donne pas forcément envie de s’attacher aux personnages. Je regrette qu’il n’y ait pas plus de présence du nazi cyborg, il disparait presque bêtement au cours d’un combat. Bien sûr ce n’est pas le genre de personnage qui disparait sans qu’une réapparition surprise ne soit prévue.

Alors c’est un volume qui continue sur la lancée du premier mais qui aurait gagné à être plus proche des personnages principaux.

J’ai lu le premier tome de Spynest.

Publicités