Elric, tome 1 : Elric des dragons, Michael Moorcock

elric1Titre : Elric, tome 1 : Elric des dragons (Elric of Menilboné)

Auteur : Michael Moorcock

Édition : Pocket

Année : [1972] 1992

187 pages

 

L’histoire : Elric, empereur albinos de Menilboné, doit faire face aux velléités guerrières des Jeunes Royaumes mais aussi aux tentatives de prise de pouvoir de son cousin Yrkoon. Lors d’une bataille, Yrkoon réussit à abattre son cousin. Grâce à l’intervention de dieux, Elric est ramené à la vie et va tout faire pour récupérer son trône.

Ce que j’en pense : J’ai découvert Elric par le biais d’une intégrale en un seul volume. Je crois que le format m’avait un peu rebuté et donc j’avais trouvé cela un peu moyen. En trouvant un coffret avec six des romans (sur neuf) chez Emmaüs, je me suis remis dans ce cycle.

Avec cette relecture j’ai nettement plus apprécié. Même si on retrouve tout ce qui est bien classique en fantasy, le cycle d’Elric se distingue par la nature même d’Eric. Alors que tous les héros de fantasy sont grands, beaux et forts, Elric est une anomalie. Il est albinos, doit prendre des drogues pour pouvoir se fortifier et ainsi survivre. Il est par nature faible et doit tout le temps faire la preuve de sa force.

Il est aussi une anomalie par rapport aux sujets de son royaume. Ceux-ci, membres d’un royaume presque aussi vieux que le monde, se caractérisent pour un goût prononcé pour la cruauté et pour l’usage immodéré de drogues pour pouvoir rêver, tant leur vie présente est morne. Les sujets de Menilboné sont une représentation de la décadence. Mais Elric ne partage pas les goûts de ses sujets., à côté d’eux il est un romantique. Il voit la beauté du monde et ne considère pas les autres humains comme des êtres inférieurs.

Mais à faire alliance avec un démon d’un autre plan de l’Univers, à récupérer une épée qui donne de la puissance mais qui a sa volonté propre, il est sûr qu’Elric n’en sortira pas indemne et que sa destinée n’est pas toute tracée.

Le seul défaut du cycle d’Elric est que l’ordre de publication ne correspond pas à l’ordre chronologique de la série. Cela donne des épisodes d’une qualité inégale, certains arrivent même comme un cheveu sur la soupe alors que Moorcock les a écrit pour donner plus de précisions aux aventures d’Elric.

D’autres avis chez Skarn-sha, Melisende, Sollyne et Lanyla.

logo-challenge-lieux-imaginaires

logochalengesfff21

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s