Sur la tête des canards

En attendant le smurf qui doit arriver en septembre, la folie des braderies est revenue.

Bah ouais, on y trouve des habits à des prix intéressants. Comme ce n’est pas moi qui m’en occupe j’accompagne quand même Cachou pour la freiner dans ses achats.

Mais moi il ne faudrait pas que je me lève le dimanche tôt pour rien. Alors j’ai décidé de trouver l’ensemble des Harry Potter.

On en trouve fréquemment, mais les vendeurs sont souvent de doux dingues. Une fois à Flers en Escrebieux, je vois les trois premiers :

« – Vous les faites à combien?

– Dix euros pour les trois.

–  …

– Ils sont neufs. (Madame tu sais pas ce que c’est un livre neuf ou quoi?)

– …

– Je peux les baisser à neuf euros. »

Vous vous en doutez ils sont restés là.

La semaine suivante, à Cuincy, je revois cette dame et son trio de livres. Je ne lui ai pas demandé à combien elle les faisait, ça doit être mon côté bon chrétien.

Hier, à Bray-Dunes, c’était trois euros le bouquin. Alors je voudrais dire à ceux qui vendent des Harry Potter ou des livres en général en brocante, sur la tête des canards, vous n’êtes pas la Fnac, vous êtes en braderie.

Pour information, en cherchant bien, j’ai réussi à trouver les trois premiers romans d’Harry P. pour un total de … (roulements de tambour) 60 centimes.

Unbelievable ce que tu dis avec ta bouche, nan juste pas trop con.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s